vote consultatif

  • Facebook n’est pas une démocratie

    6 juin 2019
    Dominique Lemoine

    Environ les trois quarts des détenteurs d’actions ordinaires de Facebook ont voté en faveur d’un vote consultatif annuel sur la rémunération des hauts dirigeants, mais puisque Mark Zuckerberg et les hauts dirigeants de l’entreprise détiennent 58 % des droits de vote, ce vote consultatif obligatoire n’aura lieu qu’à tous les trois ans.

  • Le vote consultatif sur la rémunération sera rendu obligatoire

    2019-03-23
    Willie Gagnon, Le MÉDAC

    Le budget fédéral paru cette semaine stipule, dans une section portant sur la sécurité des régimes de retraite intitulée « Protéger les pensions » (pp. 79-80), que, non seulement les sociétés ouvertes seront-elles « tenues de divulguer leurs politiques relatives aux travailleurs et aux pensionnés et à la rémunération des cadres de direction, ou d’expliquer pourquoi de telles politiques ne sont pas en place », mais encore seront-elles « aussi tenues de tenir des votes d’actionnaires non contraignants sur la rémunération des cadres de direction et d’en divulguer les résultats ». Nous applaudissons cette initiative tardive, que nous réclamons par ailleurs depuis longtemps.

  • Saputo implantera le vote consultatif dès 2019

    Montréal, le vendredi 15 février 2019 — La société Saputo inc. affiche présentement, dans un texte non daté de son site web, avoir l’intention de procéder à un vote consultatif sur la rémunération de la direction à compter de la prochaine assemblée annuelle qui devrait normalement avoir lieu en août. Le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) salue l’initiative de l’entreprise qui donne suite aux trois propositions d’actionnaires qu’il a faites à ce sujet par le passé, propositions qui ont toutes été soutenues par plus de 30 % des votes exprimés en assemblée. La famille Saputo détient le contrôle de 43,09 % des votes de la société.

  • Les grands principes, lentement mais sûrement

    2019-02-01
    Willie Gagnon, Le MÉDAC

    L’assemblée annuelle des actionnaires (AAA) 2019 de Metro inc. et celle du Groupe CGI inc. avaient lieu toutes les deux cette semaine. Le MÉDAC y défendait ses propositions, dont : 1) l’arrimage des politiques environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) aux politiques de rémunération (Metro, CGI); 2) l’implantation de la pratique du vote consultatif (CGI); et : 3) la ventilation des résultats de vote par catégories d’actions (CGI).

  • CGI refuse encore le vote consultatif sur la rémunération de ses patrons

    L’entreprise préfère en discuter avec ses actionnaires lors de rencontres privées

    31 janvier 2019
    Sylvain Larocque, Le Journal de Montréal

    Le géant CGI a encore une fois refusé hier de donner la possibilité à ses actionnaires de voter sur la politique de rémunération de ses grands patrons.

  • Couche-Tard adopte la pratique du vote consultatif

    Montréal, le 19 septembre 2018 — Alimentation Couche-Tard inc. (Couche-Tard) adopte la pratique du vote consultatif sur la politique de rémunération de la direction après que la proposition lui ait été faite à plusieurs reprises par le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) depuis 2011.

  • Des millions pour les patrons de Bombardier

    30 août 2018
    Michel Girard
    , Journal de Montréal

    Un profit de 78 millions $ canadiens. Voilà le montant anticipé que les hauts dirigeants de Bombardier devraient bientôt se partager en liquidant une partie de leurs options sur actions.

  • Metro se serait abstenu de voter pour ou contre l’implantation du vote consultatif sur la rémunération chez Couche-Tard

    Montréal, le 28 septembre 2017 — Coïncidence ou pas, l’écart entre le nombre de votes exercés au sujet de la proposition du MÉDAC d’implanter la pratique du vote consultatif sur la politique de rémunération chez Couche-Tard et le nombre de votes exprimés sur les autres propositions équivaut au nombre de votes détenus par Les Placements Metro inc.

  • Le MÉDAC à l’avant-garde en ratio d’équité et vote consultatif

    Montréal, le 16 juin 2017 — Le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) est « le plus grand promoteur au Québec » des ratios d’équité internes, mentionne un rapport de recherche.

  • La Caisse de dépôt et le Fonds FTQ contre la politique de rémunération

    Les deux institutions se positionnent contre la politique de rémunération

    9 mai 2017
    Julien Arsenault, La Presse canadienne

    La Caisse de dépôt et placement du Québec a aussi fait savoir qu’elle n’a pas appuyé la réélection de l’actuel président-directeur, Pierre Beaudoin.

    À quelques jours de l’assemblée des actionnaires de Bombardier, la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et le Fonds de solidarité FTQ désavouent le président-directeur du conseil d’administration, Pierre Beaudoin, en plus de s’opposer à l’approche de la multinationale en matière de rémunération de ses patrons.

  • Photo : Graham Hughes, La Presse canadienne
    Les cochefs de la direction dePower Corporation, Paul Desmarais fils (gauche) et André Desmarais

    Power s’oppose toujours au vote consultatif

    20 avril 2017
    Julien Arsenault, La Presse canadienne

    Même si une proportion grandissante des actionnaires de Power Corporation semble désireuse d’avoir son mot à dire sur les salaires des membres de la haute direction du conglomérat financier, celui-ci continue à s’opposer à cette pratique.

    Dans sa circulaire récemment déposée auprès des autorités réglementaires en vue de son assemblée annuelle du 12 mai à Toronto, Power Corporation offre une fois de plus une fin de non-recevoir à la proposition du Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MEDAC) visant l’implantation d’un vote consultatif sur la rémunération des hauts dirigeants.

  • Le vote consultatif peut rapprocher les parties prenantes

    15 septembre 2016
    Dominique Lemoine

    Le vote consultatif des actionnaires mis en place en 2014 dans les entreprises françaises du CAC40 au sujet de la rémunération des hauts dirigeants aurait mené à des augmentations de l’adhésion des actionnaires aux régimes de rémunération globale proposés.

  • L’appui à l’implantation du vote consultatif chez Saputo ne fléchit pas

    Montréal, le 3 août 2016 — L’appui à la proposition d’actionnaire visant l’implantation de la pratique du vote consultatif sur la politique de rémunération des hauts dirigeants de la société Saputo inc., réitérée cette année par le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC), n’a pas fléchi par rapport aux résultats obtenus l’an dernier.

    En effet, la proposition en question, intitulée « Implantation du vote consultatif » a obtenu l’appui de 31 % des votes exprimés — contre 29 % en 2015 — lors de l’assemblée annuelle des actionnaires de Saputo inc. qui a eu lieu hier à Laval.

  • L’Assemblée nationale encadre la rémunération des patrons

    10 juin 2016
    Reuters

    Paris — Les députés ont adopté vendredi un texte qui encadre plus étroitement la rémunération des dirigeants d’entreprise en rendant plus contraignant l’avis des assemblées générales.

  • Voter debout en assemblée comme outil de contestation

    26 mai 2016
    Dominique Lemoine

    Le vote contraignant des actionnaires à l’égard des politiques de rémunération des dirigeants de sociétés gagnerait du terrain.

  • De la pression en France dans le sens de lois contraignantes

    19 mai 2016
    Dominique Lemoine

    La France pourrait être sur le point de rendre plus contraignant le vote consultatif sur la rémunération des hauts dirigeants au sein des sociétés ouvertes, voire de légiférer pour plafonner la rémunération des dirigeants.

  • Reculs et progrès en matière de rémunération des dirigeants

    Montréal, le 6 mai 2016 — L’intervention du Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) à l’assemblée annuelle des actionnaires de SNC-Lavalin contre l’augmentation de la rémunération des cinq plus hauts dirigeants de l’entreprise a été soulignée par Argent.

  • Démocratie actionnariale — Révélations et tendances

    Montréal, le 18 avril 2016 — 8,16 % des votes exprimés lors du vote consultatif sur la politique de rémunération tenu à l’assemblée annuelle des actionnaires (AAA) de la Banque nationale du Canada s’opposaient à cette politique, un pourcentage relativement élevé dans le contexte.

  • Des dirigeants inquiets du pouvoir croissant des actionnaires

    Montréal, le 11 avril 2016 — Les firmes-conseils en matière de vote par procuration ont un réel impact sur les décisions qui sont prises par les administrateurs de sociétés ouvertes en matière de rémunération des hauts dirigeants.

  • Le vote consultatif, ça marche

    Montréal, le 11 mars 2016 — Donnant suite à une proposition d’actionnaire du MÉDAC, le train de mesures d’assainissement de la politique de rémunération des dirigeants de la société Transat inc. a permis d’améliorer très sensiblement les résultats du vote consultatif tenu à son assemblée annuelle d’hier par rapport à l’an dernier.

Partenaires :