Salle de presse

La société par actions La Presse (2018) inc. n’est ni un OSBL, ni un OBNL

2018-08-13
Willie Gagnon, Le MÉDAC

Dans le communiqué  de La Presse du 8 mai 2018, il est écrit :

« Le président de La Presse, M. Pierre-Elliott Levasseur, annonce l’intention de La Presse d’adopter une structure sans but lucratif qui bénéficiera d’une contribution financière de l’ordre de 50 millions de dollars de la part de Power Corporation. […] De façon pratique, une Fiducie d’utilité sociale sera constituée. L’acte de Fiducie sera rendu public au moment de sa constitution. »

La Presse annonce son intention d'adopter une structure sans but lucratif - Power Corporation ne sera plus propriétaire de La Presse

Source

La Presse

8 mai 2018, 10 h 42 ET

MONTRÉAL, le 8 mai 2018 /CNW Telbec/ - Le président de La Presse, M. Pierre-Elliott Levasseur, annonce l'intention de La Presse d'adopter une structure sans but lucratif qui bénéficiera d'une contribution financière de l'ordre de 50 millions de dollars de la part de Power Corporation.

Ce changement de structure nécessitera l'abrogation d'une disposition d'une loi privée adoptée en 1967 qui régit la propriété de La Presse. La nouvelle structure sera mise en place dans les meilleurs délais, une fois la disposition législative abrogée, selon l'issue du processus législatif.

Dès lors, Power Corporation ne sera plus propriétaire de La Presse et n'aura plus aucun lien avec la structure à but non lucratif mise en place. De façon pratique, une Fiducie d'utilité sociale sera constituée. L'acte de Fiducie sera rendu public au moment de sa constitution.

Une fois la nouvelle structure mise en place, tout profit éventuellement généré par les opérations, toute aide gouvernementale et tout argent recueilli auprès de donateurs, seront consacrés aux opérations de La Presse dans le but ultime de produire une information de qualité, la plus accessible possible.

La nouvelle structure se veut une approche moderne adaptée aux réalités des médias écrits. La contribution de 50 millions de dollars de Power Corporation permettra à La Presse de réaliser de façon ordonnée son plan de développement stratégique et de réunir les conditions essentielles pour élargir la base de ses appuis au gouvernement fédéral, aux grands donateurs, aux fondations, aux annonceurs et au grand public. La Presse pourra ainsi poursuivre sa mission qui est de produire une information de qualité, rigoureuse et fiable et de favoriser la diversité d'opinions dans le respect des idées et des personnes.  

Les géants américains que sont Facebook et Google accaparent aujourd'hui près de 80 % des revenus publicitaires numériques au Canada. La Presse souhaite ardemment que le gouvernement fédéral mette en œuvre, dans les plus brefs délais, son intention exprimée au dernier budget de supporter financièrement les médias écrits par le biais, entre autres, de concepts de philanthropie, en plus d'une aide directe à ces derniers pour leur permettre de poursuivre leur mission, essentielle à une saine démocratie.

Dans le cadre du changement de structure, Power Corporation est également disposé à mettre en place, avec la collaboration des syndicats, un mécanisme afin de conserver sous sa charge les obligations passées des régimes de retraite sur une base de continuité des affaires. Cela aura, entre autres, pour conséquence de réduire les charges financières futures de La Presse tout en étant à l'avantage des retraités et des employés actifs et inactifs qui ont accumulé des rentes jusqu'à la date de la mise en place de la nouvelle structure. 

M. Levasseur a tenu à exprimer les sentiments suivants : « Je tiens à remercier Power Corporation et plus particulièrement André Desmarais et les membres de sa famille pour l'appui indéfectible dont ils ont fait preuve au cours des 50 dernières années envers La Presse et ses artisans. Je ne peux qu'avoir une pensée particulière pour l'œuvre que feu Paul Desmarais père a bâtie. André Desmarais démontre encore aujourd'hui l'estime de sa famille envers notre institution en s'associant, pour une ultime fois en tant que propriétaire, au choix mûrement réfléchi de la direction de La Presse de favoriser l'adoption d'une structure à but non lucratif et en dotant cette dernière d'une contribution majeure de 50 millions de dollars de Power Corporation ».  

Les grandes lignes de la nouvelle structure et de la vision d'avenir de La Presse ont été présentées aujourd'hui à l'ensemble de ses employés lors d'une rencontre qui se déroulait au Palais des Congrès de Montréal.

À propos de La Presse

La Presse emploie 585 personnes et dispose d'une des plus importantes salles de rédaction au Canada. Ses activités se regroupent sous La Presse+, LaPresse.ca et La Presse Mobile. Chaque jour, 260 000 tablettes consultent l'édition de La Presse+ pour une durée moyenne de 40 minutes par jour. Le site LaPresse.ca est mensuellement fréquenté par 3,4 millions de visiteurs. Chaque mois, les différentes plateformes de La Presse rejoignent 63 % des adultes francophones au Québec. Fondée il y a 130 ans, La Presse offre une information complète, objective et rigoureuse dans de multiples domaines comme la politique, l'économie, la consommation, la culture, le sport et le divertissement pour n'en nommer que quelques-uns.

— 30 —

SOURCE La Presse

Renseignements : Paul Gilbert, Conseiller principal, Communications, (514) 285-7000 - Poste 4679, (514) 969-3633 - (Cell.), Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Source ›››

Archivé ici le 2018-08-13.

Saputo en désaccord avec Mulroney

7 août 2018
Lia Lévesque, La Presse canadienne

MONTRÉAL - Le grand transformateur laitier Saputo n’est pas d’accord avec l’ancien premier ministre Brian Mulroney, qui prône la fin du système de gestion de l’offre.

« Je ne suis pas d’accord avec M. Mulroney. Lui, il veut abandonner tout le système. Moi, je ne crois pas qu’il faut arriver à ça », a répliqué le président du conseil et chef de la direction de Saputo, Lino A. Saputo fils, à l’issue de l’assemblée annuelle des actionnaires, mardi à Laval.

Le titre de Saputo temporairement suspendu

7 août 2018
Francis Halin, Journal de Montréal

Journée mouvementée pour le géant montréalais de la production de produits laitiers Saputo.

L’entreprise familiale a dévoilé des résultats financiers décevants au premier trimestre, avant la tenue de son assemblée générale annuelle, à Laval mardi matin.

Trop facile de se vendre!

La question de la propriété des sièges sociaux n’est pas à prendre à la légère, selon l’économiste Pierre Fortin.

13 juillet 2018
Pierre Fortin, L’Actualité

Une entreprise, ce n’est pas seulement une machine abstraite à faire des profits. C’est un établissement humain. L’origine du propriétaire importe.

Partenaires :