Salle de presse

Assemblées annuelles des actionnaires (AAA) — Mai 2019

2019-04-17
Le MÉDAC

Ci-dessous, le tableau des prochaines assemblées annuelles des actionnaires des sociétés ouvertes auxquelles le MÉDAC a envoyé des propositions.

La loi prévoit qu’un actionnaire peut, en remplissant et en signant le formulaire prévu à cet effet, désigner un Fondé de pouvoir pour le représenter (agir en son nom) à l’assemblée générale annuelle des actionnaires de la société dont il détient des actions et exercer le droit de vote attaché à ces actions.

Voir : https://medac.qc.ca/defense/aaa/

société

assemblée

TRANSAT A.T. INC.

2019-04-30, 10 h, Montréal

BCE INC.

2019-05-02, 9 h 30, Toronto

BOMBARDIER INC.

2019-05-02, 10 h 30, Montréal

SNC-LAVALIN INC.

2019-05-02, 11 h, Montréal

CASCADES INC.

2019-05-09, 11 h, Drummondville

INDUSTRIELLE ALLIANCE

2019-05-09, 14 h, Québec

QUÉBECOR INC.

2019-05-09, 9 h 30, Montréal

POWER CORPORATION DU CANADA

2019-05-14, 11 h, Toronto

La Caisse étale son côté nature

18 avril 2019
Dominique Lemoine

La Caisse de dépôt et placement du Québec affirme avoir ajouté 10 milliards de dollars en actifs « sobres en carbone » en 2018 à son portefeuille de placements, ainsi que prévoir atteindre 25 milliards de dollars en actifs semblables en 2020.

Des PDG payés 1000 fois plus que l’employé médian

17 avril 2019
Philippe Orfali, Le Journal de Montréal

Les entreprises américaines cotées en Bourse sont depuis peu obligées de dévoiler l’écart entre la paie de leur employé moyen et celle du PDG de la compagnie. Un gouffre de dizaines, voire de centaines de millions de dollars, qui fait sourciller.

Comme celle du PDG, la rémunération médiane des employés doit maintenant être incluse dans les rapports annuels des entreprises américaines.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme

12 avril 2019
Dominique Lemoine

Koho, une entreprise appuyée par Power Corporation et Portag3, propose un outil qui doit permettre aux consommateurs de savoir combien d’argent ils paient chaque année en frais bancaires.

Fronde contre le contrôle familial de Bombardier

L’entreprise veut garder sa structure d’actionnariat

Pierre Beaudoin et Laurent Beaudoin, petit-fils et gendre du fondateur de l’entreprise, lors de l’assemblée annuelle, en mai 2018.
Photo d’archives, Ben Pelosse

12 avril 2019
Sylvain Larocque, Le Journal de Montréal

Deux influentes firmes américaines mettent leur poids derrière une proposition du Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) visant à mettre fin au contrôle de Bombardier par la famille de son fondateur.

Les descendants de Joseph-Armand Bombardier détiennent à peine 12,2 % des actions de la multinationale, mais ils contrôlent 50,9 % des voix grâce à des actions de catégorie A dotées de 10 droits de vote chacune, soit 10 fois plus que les titres de catégorie B.

Partenaires :