parties intéressées

  • Des entreprises privées se joignent à l’effort collectif contre la COVID-19

    3 avril 2020
    Dominique Lemoine

    Acculées au pied du mur dans le contexte d’arrêt pandémique, des entreprises privées et des banques acceptent de tenir compte dans leurs décisions des intérêts d’autres parties intéressées (des anglicismes parties prenantes* ou stakeholders).

  • Derrière des portes closes

    2020-02-14
    Willie Gagnon, Le MÉDAC

    La Corporation Financière Power tenait cette semaine l’assemblée extraordinaire de ses actionnaires nécessaire à disposer de la résolution visant sont intégration à la société mère Power Corporation du Canada. Non seulement l’assemblée n’a-t-elle pas été suivie d’une conférence de presse — comme c’est normalement la pratique générale des sociétés ouvertes (cotées en Bourse) —, mais encore les journalistes ont-ils été interdits d’entrée dans la salle d’assemblée. « Seuls les actionnaires inscrits sont admis à l’assemblée spéciale, et aucune entrevue ne sera accordée. », de préciser Stéphane Lemay, vice-président, chef du contentieux et secrétaire de la Corporation Financière Power. Cela est proprement condamnable, voire carrément inacceptable.

  • Réformer le capitalisme pour lui éviter la guillotine

    9 décembre 2019
    Dominique Lemoine

    Sur la sellette à travers le monde dans des procès populaires des excès du capitalisme, des privilégiés du milieu des multinationales s’offrent un manifeste en faveur d’une variation du système établi qui favorise leurs intérêts.

  • La SEC donne de nouveaux pouvoirs à l’establishment

    6 novembre 2019
    Dominique Lemoine

    La SEC propose que les entreprises émettrices ciblées par des recommandations de votation des firmes-conseils en vote par procuration aient un droit de regard et de rétroaction sur les dites recommandations, qui portent souvent sur des principes de gouverne responsable.

  • Mieux vaut prévenir que guérir les dommages à la réputation

    Montréal, le 2 novembre 2016  Les conseils d’administration des sociétés ouvertes doivent davantage inclure dans leurs orientations les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernement responsable d’entreprise qui préoccupent l’ensemble des parties prenantes, selon Louise Champoux-Paillé.

Partenaires :