Bombardier

  • Thouin @LCN — Bombardier

    Le MÉDAC invite les actionnaires à voter contre les hausses de salaire

    2 avril 2017
    Agence QMI, TVA Nouvelles et LCN

    Source ›››

    Le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) demande aux actionnaires de Bombardier de s’opposer aux hausses de rémunération de certains de ses cadres à l’occasion de l’assemblée annuelle des actionnaires le 11 mai.

    En entrevue à TVA Nouvelles, dimanche, le président du MÉDAC, Daniel Thouin, a expliqué que la rémunération des hauts dirigeants de compagnies par le biais d’actions a démontré depuis son apparition il y a quelques décennies qu’elle ne fonctionne pas.

  • Bombardier — Mobiliser les actionnaires

    « Après avoir écouté les récents débats publics sur la rémunération des hauts dirigeants de Bombardier, j’ai demandé au conseil de revoir ma rémunération de 2016 en la réduisant au niveau de 2015 », écrit Pierre Beaudoin.

    Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse

    Bombardier : Pierre Beaudoin renonce à son augmentation de salaire

    31 mars 2017
    Julien Arsenault, La Presse Canadienne

    En raison du tollé provoqué par les hausses de salaire marquées chez Bombardier, le président exécutif du conseil d’administration de la multinationale, Pierre Beaudoin, a décidé de renoncer à son augmentation.

    « Après avoir écouté les récents débats publics sur la rémunération des hauts dirigeants de Bombardier, j’ai demandé au conseil de revoir ma rémunération de 2016 en la réduisant au niveau de 2015 », écrit M. Beaudoin.

  • Rémunération, Bombardier et pouvoir des actionnaires

    Non aux patrons qui pillent les subventions

    Montréal, le 31 mars 2017 — La hausse des rémunérations des hauts dirigeants de Bombardier l’année même où l’entreprise a obtenu deux aides d’État pour un total de 3,3 milliards de dollars de la part de l’administration publique du Québec et où elle a mis à pied des milliers de personnes est l’occasion de rappeler le pouvoir des actionnaires en matière de responsabilité des entreprises.

  • Thouin @Martineau-Trudeau — Bombardier

    « M. Thouin […] c’est pas un militant d’extrême-gauche », dit Martineau

    2017-03-31
    Martineau-Trudeau, Radio X, 98,1 MF

    Source ›››

  • Bombardier — « Ça me pue au nez. »

    Salaires copieux chez Bombardier : malaise au gouvernement Couillard


    Anne-Marie Lecomte, Radio-Canada avec La Presse canadienne

    La nouvelle que les salaires de haut dirigeants de Bombardier ont bondi d’environ 50 % crée un malaise au sein du gouvernement libéral, d’autant plus que la multinationale a reçu près de trois milliards de dollars en aide publique et qu’elle licencie des milliers d’employés. Pendant que l’opposition s’indigne, l’entreprise, elle, défend sa politique de rémunération.

    Le premier ministre Philippe Couillard reconnaît qu’en bonifiant les rémunérations de cinq de ses hauts dirigeants et du président de son conseil d’administration, Bombardier envoie un message susceptible de choquer.

  • Bombardier — Ratio de rémunération indécent

    Photo Agence QMI, Joël Lemay Pierre Beaudoin (à gauche), président du conseil d’administration de Bombardier, a vu ses revenus grimper de 5 millions $ en 2015 à 7 millions $ en 2016. Une hausse de 36,5 %. Sur la photo, on voit Pierre Beaudoin et Laurent Beaudoin (président émérite du conseil) lors de l’assemblée annuelle, le 29 avril 2016.

    Pas question de reculer pour Bombardier

    La société ne compte pas baisser la paie de ses hauts dirigeants

    31 mars 2017
    Pierre Couture, Le Journal de Québec

    Bombardier défend sa politique de rémunération de ses hauts dirigeants et n’a pas l’intention de la réviser à la baisse.

    « C’est aligné sur la performance de la haute direction. Et leur performance a été solide en 2016 », s’est défendu jeudi le porte-parole de l’entreprise, Simon Letendre.

    Selon ce dernier, le conseil d’administration de Bombardier demandera aux actionnaires lors de l’assemblée annuelle du 11 mai prochain, à Dorval, de voter pour des hausses de salaire totalisant 48 %.

  • Claude Béland dénonce Bombardier

    Bombardier : des patrons trop payés

    30 mars 2017
    24/60, Radio-Canada

    « Des coffres du gouvernement à la poche des dirigeants. La hausse de salaire des patrons de Bombardier fait réagir. Entrevue avec l'ancien président du Mouvement Desjardins Claude Béland. »

  • Bombardier — Le tour de la question

    Le tour de la question sur l’augmentation de la rémunération chez Bombardier

    2017-03-30
    RDI Économie, Radio-Canada

    « La rémunération des dirigeants de Bombardier a provoqué une vague de critiques au Québec et mis le gouvernement sur la défensive. Reportage de Maxime Bertrand. »

    Source ›››

  • Thouin @Dutrizac — Bombardier

    Mettre ses culottes

    2017-03-30
    Dutrizac, 98,5 MF

    Est-ce que les actionnaires de Bombardier ont un recours face aux indécents bonis de la direction?

  • Bombardier — Rémunération faramineuse

    La rémunération des dirigeants bondit de 48 %

    30 mars 2017
    Martin VallièresLa Presse

    La rémunération totale des six plus hauts dirigeants de Bombardier a bondi de 48 % à 32,4 millions US pour l’exercice 2016, soit l’équivalent de 42,9 millions en dollars canadiens selon le taux de change utilisé dans les documents de l’entreprise.

    De cette rémunération totale, au moins 24,4 millions US (ou 32,3 millions CA) constituent les primes et bonis consentis à ces hauts dirigeants, dont quatre étaient à leur première année en poste, en surplus de leur salaire de base.

  • Bombardier : la famille gardera le contrôle

    Le siège de la société sera maintenu au Québec

    Montréal, le 29 avril 2016 — Les actionnaires de contrôle de Bombardier ont déclaré, lors de l’assemblée annuelle des actionnaires, n’avoir aucune intention d’abandonner leur contrôle de l’entreprise en cédant aux pressions externes qui veulent l’abandon de la structure des actions à votes multiples, n’en déplaise aux appétits des milieux de la finance de Toronto et d’ailleurs.

  • Divulgation ventilée par catégories d’actions

    Le MÉDAC s’impose et obtient des appuis de taille

    Montréal, le 14 avril 2016 — Les cabinets de services-conseils en gouvernement d’entreprise Glass Lewis et Institutional Shareholder Services (ISS) conseillent à leurs clients investisseurs institutionnels d’appuyer une proposition du MÉDAC.

  • Image de Bombardier malmenée à Londres

    Bombardier serait responsable de dépassements de coût et de retards

    18 mars 2016
    Dominique Lemoine

    Bombardier fait les manchettes en Angleterre dans le contexte d’un « scandale » de retards et dépassements de coût dans un projet de mise à jour du métro londonien.

  • Actions de Bombardier à deux vitesses

    Un prix pour le privé et un autre pour l’État

    2 novembre 2015
    Dominique Lemoine

    Bien qu’elle n’inclut pas d’actions de Bombardier, l’entente entre Bombardier et le gouvernement du Québec prévoirait que Québec reçoive 200 millions de bons de souscription d’actions qui lui permettraient d’acheter, s’il le voulait, des actions de catégorie B de Bombardier à 2,21 dollars par action.

  • Actions à droits de vote multiples chez Bombardier

    Yvan Allaire à la défense des Beaudoin-Bombardier

    Montréal, le 12 juin 2015 — Yvan Allaire considère que la Caisse de dépôt et placement est allée trop loin en demandant à Bombardier de réduire de dix à six le nombre de droits de vote qui est associé à ses actions à vote multiple.

  • Bombardier : le MÉDAC dans le Wall Street Journal

    Le représentant du MÉDAC applaudi à l’AAA de Bombardier

    Montréal, le vendredi 8 mai 2015 — Le représentant du Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) à l’assemblée annuelle des actionnaires (AAA) 2015 de Bombardier jeudi a été applaudi par les actionnaires après avoir recommandé de voter contre la politique de rémunération.

  • Plan de financement de Bombardier

    Le MÉDAC recommande de voter en faveur, à condition que...

    Montréal, le lundi 16 mars 2015 — Tous les actionnaires de Bombardier sont convoqués à une assemblée extraordinaire le 27 mars pour voter sur l’augmentation du nombre d’actions classe A et d’actions classe B de 1,9 à 2,7 milliards.

  • Rémunération : indignation tardive et désorganisée

    Les excès de Bombardier ne sont que la pointe de l’iceberg

    Montréal, le 7 avril 2017 — Le ratio entre la rémunération des hauts dirigeants et le salaire moyen (ou médian…) des employés de Bombardier était inacceptable même avant les récentes augmentations qui ont choqué le Québec.

  • Droits de vote multiples et hasards du calendrier

    L’IGOPP prend position en faveur des actions multivotantes

    Montréal, le vendredi 8 février 2019 — L’appui de l’Institut sur la gouvernance d’organisation privées et publiques envers les actions multivotantes survient quelques semaines après que le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires ait demandé leur abolition chez Bombardier.

Partenaires :