Articles

Des investisseurs institutionnels tirent la sonnette d’alarme

8 mai 2020
Dominique Lemoine

Un regroupement d’investisseurs institutionnels a écrit une lettre à la U.S. Securities and Exchange Commission pour la prévenir que des assemblées annuelles des actionnaires tenues en ligne en raison de la pandémie ont jusqu’ici été ponctuées de pagailles procédurales et de problèmes techniques.

La marotte du Jour de la marmotte!

2020-05-07
Louis Fortier*, ACJT

Adopté en 1983, l’article 40.1 de la Loi sur les valeurs mobilières du Québec (LVMQ) prévoit que les prospectus et autres documents d'information continue déposés auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) doivent être établis en français ou en français et en anglais, et ce, afin de permettre aux épargnants unilingues francophones de prendre une décision éclairée en matière de placement au même titre que les épargnants anglophones.

Contrôler le message?

1er mai 2020
Dominique Lemoine

Les conférences téléphoniques au sujet de résultats financiers trimestriels sont des chorégraphies, dont l’orchestration habituelle est complexifiée par les mesures de distanciation actuelles.

La crise sanitaire, prétexte à restriction de droit?

17 avril 2020
Dominique Lemoine

La voix des actionnaires peut être techniquement réduite au silence pendant les assemblées d’actionnaires en ligne, selon le chef de direction du fournisseur d’outils de communication A Say.

Des actions sincères devront suivre les campagnes d’image

10 avril 2020
Dominique Lemoine

Des actionnaires et autres parties intéressées surveilleront de près en 2020 et 2021 la cohérence des actions des entreprises qui auront mis à pied des travailleurs ou qui en auront réduit la rémunération dans le contexte de la pandémie de COVID-19, et ce, tout en implorant leurs États pour obtenir de l’aide.

Des entreprises privées se joignent à l’effort collectif contre la COVID-19

3 avril 2020
Dominique Lemoine

Acculées au pied du mur dans le contexte d’arrêt pandémique, des entreprises privées et des banques acceptent de tenir compte dans leurs décisions des intérêts d’autres parties intéressées (des anglicismes parties prenantes* ou stakeholders).

Partenaires :