banques

  • Deux enquêtes simultanées sur les pratiques de vente bancaires

    Une enquête sur le risque des banques pour elles-mêmes

    2017-08-18
    Dominique Lemoine

    Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) enquêtera lui aussi sur les pratiques de vente des banques.

  • Royale : 450 postes abolis

    La Banque Royale abolit 450 postes

    21 juin 2017
    La Presse canadienne, Radio-Canada

    La Banque Royale du Canada (RBC) éliminera 450 postes, principalement au sein de son siège social, à Toronto, mais aussi dans d’autres bureaux de la région - le tout afin de moderniser ses installations.

    « Nous consolidons (des activités) lorsque c’est nécessaire pour nous permettre de réinvestir dans des secteurs clés, comme le numérique et les nouvelles technologies, ainsi qu’à des endroits où le potentiel de croissance est élevé », a indiqué mercredi une porte-parole, Catherine Hudon, par courriel.

  • Banques — FAIR Canada sur la vente sous pression

    FAIR Canada Submits Brief to Parliamentary Standing Committee on Finance

    June 19, 2017
    FAIR Canada

    FAIR Canada has submitted a brief to the Parliamentary Standing Committee on Finance regarding consumer protection and oversight in Relation to Schedule I Banks. FAIR Canada has been following the CBC Go Public investigation of improper sales practices at Canada’s banks, and like many, is concerned with the allegations made by former bank employees.

    FAIR Canada’s Brief highlights factors that have led to an increasing need for objective advice by Canadians as well as the increasing level of trust placed by Canadians in their financial institutions to help them (in their best interests) meet their financial goals. However, it appears that there are firm-wide practices and compensation structures that prevent Canadians from receiving adequate advice including being sold unnecessary products or unsuitable investments that are not in their best interests.

  • Ventes sous pression dans les banques

    De « fausses nouvelles », selon les banques

    Montréal, le 15 juin 2017 — Les banques placent toujours les besoins de leurs clients en premier et des allégations, avancées dans des reportages, qui disent le contraire, sont « inacceptables », selon les banques.

  • Les banques c. CBC

    Les grandes banques rejettent les allégations de pratiques de vente douteuses

    12 juin 2017
    La Presse canadienne, Finance et investissement

    Des députés fédéraux entendaient lundi des représentants des grandes banques canadiennes, qui venaient discuter des allégations de pratiques de vente douteuses, voire illégales, qui pèsent contre certaines d’entre elles.

    Les audiences du Comité permanent des finances de la Chambre des communes font suite à la diffusion de reportages au sujet d’employés de certaines grandes banques qui auraient subi des pressions pour vendre à leurs clients des produits dont ils n’avaient pas besoin, dans le but d’augmenter les profits et d’atteindre des cibles de ventes.

  • É.-U.-d’A. : La Chambre détruit Dodd-Frank

    La loi Dodd-Frank (baptisée d’après les ex-sénateurs démocrates Barney Frank et Christopher Dodd) impose notamment des coussins de fonds propres aux grandes banques, des tests de résistance annuels et un processus de préparation à une éventuelle faillite.

    La Chambre vote un projet de loi pour alléger la régulation financière

    8 juin 2017
    Agence France-Presse, La Presse

    Washington — La Chambre des représentants américains a voté jeudi un projet de loi qui détricote une bonne part des règlementations financières de la loi Dodd-Frank, adoptée après la crise de 2008.

    Ce texte baptisé « Financial Choice Act » a réuni 233 voix contre 186 jeudi à la Chambre mais il doit encore passer devant le Sénat où il aura besoin de voix d’élus démocrates pour être adopté.

  • Les Communes scrutent les banques

    Un comité des Communes s’intéresse aux allégations de pratiques de vente douteuses, voire illégales, des banques Photo : iStock

    Des députés fédéraux s’intéressent aux pratiques douteuses des banques

    7 juin 2017
    La Presse canadienne, Radio-Canada

    Des députés fédéraux entendaient mercredi des témoignages d’anciens employés de banque pour explorer les allégations de pratiques de vente douteuses, voire illégales, de certaines des plus grandes institutions financières du pays.

    Les audiences du Comité permanent des finances de la Chambre des communes font suite à la diffusion de reportages de la CBC au sujet d’employés de certaines grandes banques qui auraient subi des pressions pour vendre à leurs clients des produits dont ils n’avaient pas besoin, dans le but d’augmenter les profits et d’atteindre des objectifs de ventes.

  • Bilan des AAA 2017 — Responsabilité sociale des banques

    Du vent dans les voiles pour l’avenir (3/3)

    Montréal, le 26 mai 2017 — Dans la foulée de révélations sur la vente poussée de services financiers en première ligne et sur des stratagèmes d’évasion et évitement fiscal, le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) s’est présenté aux assemblées annuelles des banques avec des revendications fermes pour protéger les épargnants.

  • Conjuguer économie et société

    La victoire de l’économie sur la société : entrevue avec Claude Béland

    2017-04-17
    Médium large, Radio-Canada

    L’ancien président du [Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC)] Claude Béland est très dur envers [le Mouvement Desjardins] qu’il a dirigée pendant 23 ans. « Je pense que Desjardins n’est plus un mouvement, il cherche plutôt à s’intégrer et à faire concurrence aux banques », constate-t-il. Il s’inquiète aussi des iniquités grandissantes entre les riches et les pauvres dans la société, phénomène alimenté par un individualisme qui fait maintenant de l’ombre aux notions de vivre-ensemble.

    Être un agent de changement a été un objectif dans la vie de Claude Béland depuis son enfance dans une famille très solidaire et heureuse. Il s’étonne aujourd’hui de la domination de l’économie dans la vie en société, même chez les politiciens. À quoi sert donc la création de richesses, si celles-ci ne se trouvent qu’entre les mains de certaines personnes fortunées ?

  • Comptes rendus des AAA bancaires de la semaine

    Les ambassadeurs du MÉDAC aux AAA des banques de Montréal, de Nouvelle-Écosse, Royale, et Impériale

    Montréal, le 7 avril 2017 — Le MÉDAC a réitéré cette semaine auprès de quatre banques son exigence de voir devenir pratique courante la publication du ratio entre la rémunération des hauts dirigeants et le salaire moyen de leurs employés. Dommage que certaines des assemblées annuelles aient été apparemment désertées par les journalistes.

  • Le réveil des actionnaires

    La hausse de la rémunération des hauts dirigeants de Bombardier est une décision qui pue au nez du président du Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires, Daniel Thouin.

    Photo : Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

    Rémunération des hauts dirigeants : l’action passe par le réveil des actionnaires

    4 avril 2017
    Gilbert Leduc, Le Soleil

    (Québec) « Ça ne sert plus à rien de s’indigner et de pousser les hauts cris. Le moment est venu de passer à l’action. Petits actionnaires, ne jetez plus à la poubelle sans la regarder l’invitation pour participer à l’assemblée générale annuelle de la compagnie dans laquelle vous avez investi vos précieux billets verts. Présentez-vous. Posez des questions. Faites-vous entendre. »

    Oui, la hausse de la rémunération des hauts dirigeants de Bombardier est une décision qui pue au nez du président du Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires [MEDAC], Daniel Thouin.

  • 4 assemblées de banques la semaine prochaine

    Le MÉDAC au front de la bataille contre les paradis fiscaux

    Montréal, le 31 mars 2017 — À l’occasion des assemblées annuelles des actionnaires (AAA) de quatre banques la semaine prochaine, le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) soumettra au vote des actionnaires des propositions de retrait de ces banques des paradis fiscaux.

  • Rémunération — À quand notre propre loi Sapin?

    Payé 146 fois plus cher que ses employés

    20 mars 2017
    La rédaction, Conseiller.ca

    La banque Scotia se distingue pour une deuxième année de suite par l’écart entre le salaire de ses hauts dirigeants et celui de ses employés, selon des données publiques compilées par le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC).

    En 2016, le chef de la direction était payé 146 fois le salaire moyen des employés de la banque. C’est légèrement moins qu’en 2015 (151), mais cela place encore la banque Scotia en queue de peloton des banques canadiennes. Toutes les autres banques sont sous la barre de 100. La TD affiche le deuxième ratio le plus élevé, avec un 91 la situant tout de même assez loin de Scotia.

  • Rémunération des banquiers — Les ratios 2016

    67,4 M$ pour les PDG des banques canadiennes en 2016

    2017-03-23
    Julien Arsenault
    , La Presse Canadienne

    Les dirigeants des sept principales banques canadiennes et du Mouvement Desjardins ont vu leur rémunération totale s’établir à près de 67,4M $ en 2016 dans le cadre d’une année au cours de laquelle la hausse des profits a été au rendez-vous pour la quasi-totalité des institutions financières.

    Ces données figurent dans les documents financiers déposés auprès des autorités réglementaires par les institutions financières au cours des dernières semaines et consultées par La Presse canadienne. Ce montant est en progression d’environ 2,7 % par rapport à l’exercice précédent.

  • Vente agressive par des employés des banques

    Exiger des banques qu’elles changent, sur le plancher des assemblées

    Montréal, le 17 mars 2017 — La modification du comportement agressif des banques envers leurs clients passe par le plancher des assemblées annuelles des actionnaires, ont déclaré Normand Caron et Daniel Thouin cette semaine dans les médias.

  • Ratios de rémunération 2016 des banques

    La banque de Nouvelle-Écosse encore dernière de classe

    Montréal, le 16 mars 2017 — Pour une deuxième année consécutive la banque de Nouvelle-Écosse est le mauvais élève de la classe bancaire en matière d’écarts entre la rémunération des hauts dirigeants et le salaire moyen des employés, tandis que la banque laurentienne est l’élève le plus amélioré.

  • Banques — pression sur les employés

    « Presque de l’arnaque »

    2017-03-16
    RDI Économie, Radio-Canada

    Après la TD, d’autres employés de grandes banques canadiennes se plaignent de subir des pressions. Reportage de Maxime Bertrand.

  • Banques — des employés se vident le cœur

    Des employés de banques craignent flouer leurs clients, sous pression

    2017-03-15
    Go Public, CBC

    Certains en appellent à une enquête publique à la suite des révélations de la Canadian Broadcasting Corporation (CBC). [Document vidéo de langue anglaise.]

    'We are all doing it': Employees at Canada's 5 big banks speak out about pressure to dupe customers

    Calls for parliamentary inquiry following Go Public investigation

    Posted: Mar 15, 2017 5:00 AM ET Last Updated: Mar 16, 2017 9:34 AM ET
    By Erica Johnson, CBC News

    Employees from all five of Canada's big banks have flooded Go Public with stories of how they feel pressured to upsell, trick and even lie to customers to meet unrealistic sales targets and keep their jobs.

    The deluge is fuelling multiple calls for a parliamentary inquiry, even as the banks claim they're acting in customers' best interests.

    In nearly 1,000 emails, employees from RBC, BMO, CIBC, TD and Scotiabank locations across Canada describe the pressures to hit targets that are monitored weekly, daily and in some cases hourly.

  • Vente poussée de services financiers en première ligne

    Avoir affaire à des vendeurs-ouvriers qui craignent de perdre leur emploi

    14 mars 2017
    Dominique Lemoine

    Des employés de la Banque Toronto-Dominion auraient admis avoir contrevenu à la loi et menti à des clients de peur de perdre de leur emploi.

  • Panama Papers : la Royale ferme 40 comptes

    Légalité n’égale pas légitimité, encore moins moralité

    Montréal, le 10 mars 2017 — La Banque royale du Canada (Royale) aurait fermé les comptes de 40 clients après une révision liée aux Panama Papers, selon Bloomberg.

Partenaires :