Salle de presse

Pour une méritocratie sans parti pris

2017-03-24, La Presse (Opinion)
Louise Champoux-Paillé
, Administratrice de société certifiée

Le 8 mars dernier, les Autorités en valeurs mobilières ont publié les résultats des vérifications effectuées par plus de 700 entreprises cotées en Bourse concernant la présence féminine au sein de leurs organisations.

Celles-ci permettent de savoir si ces entreprises se sont dotées de politiques pour la sélection de leurs administrateurs qui tiennent compte du sexe des candidats potentiels à cette fonction. Également, ces données nous indiquent si les sociétés en question se sont dotées de politiques sur la durée des mandats des administrateurs pour en favoriser le renouvellement, et nous informent sur les cibles pour accroître la présence féminine tant au sein de leurs conseils d’administration que de leurs hautes directions.

67,4 M$ pour les PDG des banques canadiennes en 2016

2017-03-23
Julien Arsenault
, La Presse Canadienne

Les dirigeants des sept principales banques canadiennes et du Mouvement Desjardins ont vu leur rémunération totale s’établir à près de 67,4M $ en 2016 dans le cadre d’une année au cours de laquelle la hausse des profits a été au rendez-vous pour la quasi-totalité des institutions financières.

Ces données figurent dans les documents financiers déposés auprès des autorités réglementaires par les institutions financières au cours des dernières semaines et consultées par La Presse canadienne. Ce montant est en progression d’environ 2,7 % par rapport à l’exercice précédent.

Exiger des banques qu’elles changent, sur le plancher des assemblées

Montréal, le 17 mars 2017 — La modification du comportement agressif des banques envers leurs clients passe par le plancher des assemblées annuelles des actionnaires, ont déclaré Normand Caron et Daniel Thouin cette semaine dans les médias.

La banque de Nouvelle-Écosse encore dernière de classe

Montréal, le 16 mars 2017 — Pour une deuxième année consécutive la banque de Nouvelle-Écosse est le mauvais élève de la classe bancaire en matière d’écarts entre la rémunération des hauts dirigeants et le salaire moyen des employés, tandis que la banque laurentienne est l’élève le plus amélioré.

« Presque de l’arnaque »

2017-03-16
RDI Économie, Radio-Canada

Après la TD, d’autres employés de grandes banques canadiennes se plaignent de subir des pressions. Reportage de Maxime Bertrand.

Partenaires :