Dossiers

Une carrière au service du coopératisme

Claude Béland (autobiographie)

Une carrière au service du coopératismePassant en revue les grandes étapes de sa fructueuse carrière, Claude Béland se raconte à travers l’histoire du coopératisme québécois des soixante-dix dernières années. Du collège à la Faculté de droit, de la Fédération des caisses d’économie du Québec à la présidence du Mouvement Desjardins, de sa participation à la Commission sur l’avenir constitutionnel et ­politique du Québec à sa nouvelle carrière de grand conseiller et d’analyste dans les médias, ce livre retrace les grands moments de la carrière d’un homme qui fut un acteur important de la société québécoise telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Changer le monde, c’est éduquer à devenir humain, c’est civiliser un peuple, c’est-à-dire l’amener d’un état primitif à un état supérieur d’évolution culturelle et matérielle. Ma longue carrière m’a convaincu de ­l’importance de travailler sur deux objectifs : réformer la démocratie et, dans les maisons d’enseignement, surtout au niveau supérieur, mobiliser les connaissances. Il faut dire « oui » à une éducation qui favorise la renaissance de la démocratie.

Claude Béland a commencé sa carrière dans les années 1940, lorsqu’il fut caissier bénévole à la Caisse populaire d’Outremont, fondée par son père. En 1957, il obtient une licence en droit de l’Université de Montréal et pratique alors sa profession dans un bureau privé. Il devient notamment conseiller juridique de la Fédération des caisses d’économie du Québec en 1971, puis président du Mouvement Desjardins de 1987 à 2000. Porté par des valeurs coopératives, démocratiques et solidaires, Claude Béland continue de participer à la construction d’un monde meilleur.

Source : Fides ›››

Du pain sur la planche : deux mémoires du MÉDAC au nom des actionnaires

2014-02-24 — Le MÉDAC prépare un mémoire (source) répondant à l’appel de commentaires lancé par Industrie Canada dans le cadre de sa Consultation sur la Loi canadienne sur les sociétés par actions (LCSA). Un objectif de la consultation est de vérifier si la LCSA inspire encore la confiance des investisseurs. Le deuxième mémoire répond à un appel de commentaires des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) au sujet du caractère obligatoire ou non d’une méthode proposée de classification du risque que les gestionnaires d’organismes de placement collectif (OPC) « devront » utiliser dans l’aperçu du fonds.

Quelques-unes des positions du mémoire du MÉDAC destiné à Industrie Canada

Les grands thèmes abordés seront les règles sur la divulgation de la rémunération des cadres, celles sur les droits de vote et de participation des actionnaires, celles sur la détention, le transfert d’actions et les transactions d’initiés, ainsi que sur la constitution en société d’entreprises socialement responsables.

Rebâtir l’avenir

Née aux États-Unis, la crise économique actuelle a gagné toute la planète. Elle touche des millions de personnes dans leur quotidien et souvent dans leur dignité. Président du comité d’un important régime de retraite et spécialiste de l’éthique des affaires, Jacques Racine occupe un poste d’observation privilégié pour comprendre non seulement les rouages de cette crise mais aussi sa cause profonde : une dépréciation de la personne humaine, réduite à l’état de ressource au service d’un matérialisme exacerbé et d’une oligarchie financière que son pouvoir met au-dessus des lois. Il plaide pour des mesures de relance soucieuses des droits humains fondamentaux, en démontrant que les pays les moins éprouvés sont ceux qui ont su agir rapidement pour remédier à des détresses insoutenables. Il défend avec Jacques Attali l’idée d’un gouvernement mondial inspiré de l’Union européenne, pour faire face à une puissance financière mondialisée. Enfin, au-delà des institutions, il appelle à une formation intégrale de la personne, qui passe par une réforme de systèmes d’éducation surspécialisés. Dans un langage clair, cet essai inspirant affirme la primauté de l’être humain sur les systèmes et sa capacité à rebâtir son avenir.

Professeur émérite de l’Université Laval, Jacques Racine est président du comité de retraite des cadres des réseaux de l’éducation, de la santé, des services sociaux et de la fonction publique du Québec (RRPE). Théologien, il s’intéresse particulièrement à l’éthique sociale et politique.

Source : Médiaspaul ›››

1er juin 2013Présentation du mémoire (au format *.pdf) par son auteur, M. Normand Caron, dans le cadre d’un atelier, tout juste avant l’assemblée générale annuelle 2013 des membres du MÉDAC.

10 Avril 2013Mémoire soumis à l’Autorité des marchés financiers (AMF) dans le cadre de la Consultation 81-407 — Les frais des organismes de placement collectif des Autorités canadiennes en valeurs mobilières.

Les imposteurs de l’économie

Enquête sur ces gourous médiatiques qui nous enfument!

Le débat public est trop souvent monopolisé par des experts autoproclamés qui assènent leurs (contre-)vérités sur la dette, le chômage, la fiscalité… Mais qui sont au juste ces « experts »? Quelles sont leurs compétences? Et, surtout, sont-ils indépendants et désintéressés? Outre leurs erreurs et aveuglements, Laurent Mauduit nous révèle l’affairisme, les compromissions, et le double jeu politique dont certains se rendent coupables.

Une petite caste, soumise au pouvoir de la finance, truste le débat d’idées en France. Et elle n’a qu’un seul intérêt : le sien.

Laurent Mauduit

Laurent Mauduit est un écrivain et journaliste d’investigation français spécialisé dans les affaires économiques. Après avoir travaillé à Libération puis au Monde, qu’il quitte en raison d’un désaccord concernant la politique éditoriale, il a cofondé en 2008 le site d’information Mediapart, avec Edwy Plenel. Il est notamment l’auteur d’enquêtes sur des personnages emblématiques du capitalisme français, comme Alain Minc et Bernard Tapie. Il a également écrit plusieurs essais sur la gauche française.

Source : Pocket ›››

Disponible à :

La librairie Olivieri

5219, chemin de la Côte-des-Neiges
Montréal (Québec)  H3T 1Y1

514-739-3639
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La crise de 2008 dans le détail

71lPBGsw4bL. SL1227 Prix Nobel d’économie 2008, détenteur d’un doctorat du Massachusetts Institute of Technology (MIT), Paul Krugman a enseigné  au MIT, à l’université Stanford, à l’université Yale et à la London School of Economics et enseigne présentement à l’université de Princeton. Néokeynésien proche du parti démocrate, Krugman est un incontournable quand il s’agit de macroéconomie, surtout aux États-Unis-d’Amérique.

Son livre de langue anglaise End this depression now!, disponible en version papier et au format audio (iTunes), est un ouvrage qui, grâce à une approche pédagogique impeccable, permet aux néophytes d’approfondir dans le détail leur compréhension de la crise de 2008 en particulier et de l’économie en général.

Partenaires :