sièges sociaux

  • Deux firmes en faveur de la fin des actions multivotantes chez Bombardier

    2019-04-11
    Julien Arsenault, La Presse Canadienne

    Bombardier (BBD.B) n’a pas l’intention de modifier sa structure d’actionnariat en dépit de la proposition des deux principales agences de conseil aux actionnaires visant à abolir les actions à droits de vote multiples.

    Glass Lewis et Institutional Shareholder Services (ISS) endossent la démarche du Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC), qui estime que le temps est venu de mettre fin à la structure permettant à la famille Beaudoin-Bombardier de contrôler le constructeur d’avions et de trains.

  • Prises de participations et protection de sièges sociaux

    27 mars 2019
    Dominique Lemoine

    Dans le cadre du budget 2019-2020 du gouvernement du Québec, la capacité financière d’intervention mise à la disposition de la société d’État Investissement Québec passe de quatre à cinq milliards de dollars.

    Le cabinet du ministre des Finances affirmait la semaine dernière, au moment du dévoilement du budget, que le rôle d’Investissement Québec sera révisé, et que les détails de cette révision seront rendus publics dans les prochains mois.

  • L’argument fallacieux du contrôle absolu

    2019-02-12
    Willie Gagnon, Le MÉDAC

    Nombre de détenteurs d’actions à droit de vote multiple (AVM) avancent régulièrement l’argument selon lequel le contrôle qu’ils ont des sociétés dont ils sont actionnaires sert à protéger lesdites compagnies contre les prises de contrôle hostiles, soit à permettre d’en empêcher la vente à l’étranger. Ce n’est pas exactement le cas. Voici.

  • L’approche québécoise est positive, selon des experts

    22 février 2017
    François Desjardins, Le Devoir

    Pour le moment, le Québec arrive peut-être au bout des mesures qu’il peut mettre en place pour renforcer la protection des sièges sociaux dans la mesure où certains moyens plus costauds nécessiteraient une volonté pancanadienne.

    Cela dit, a estimé l’expert en gouvernance Yvan Allaire, de l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques (IGOPP), l’analyse de Québec est bonne et met l’accent sur « le dynamisme »des entreprises québécoises et « leur capacité à se régénérer pour qu’il y ait un roulement positif ».

  • Aux grands maux de bons et de mauvais remèdes

    Montréal, le 21 février 2017 — Que le gouvernement actuel du Québec mette en place des mesures pour favoriser la présence et le maintien de sièges sociaux au Québec est rassurant du point de vue du Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC), mais moins la complaisance de ce gouvernement pour une fiscalité molle et des options d’achat d’actions asociales.

  • Le Fonds de solidarité FTQ met son poids dans la balance

    Montréal, le 22 novembre 2016 — La diminution du nombre de sièges sociaux au Québec est un enjeu crucial de l’économie réelle qui préoccupe aussi le Fonds de solidarité FTQ.

  • Des administrateurs neutralisés par l’appât du gain

    Montréal, le 3 octobre 2016  La composante de la rémunération des administrateurs qui est basée sur des options et des actions dont la valeur est liée au cours boursiers influence possiblement la position des administrateurs en lien avec les changements de contrôle des entreprises d’ici.

  • Du particulier au général : de la vente de Rona au rôle de l’État

    Montréal, le 24 août 2016 — Les trois partis d’opposition présents à l’Assembée nationale du Québec exigent une commission parlementaire sur le rôle qui a été joué ou qui na pas été joué par l’État dans la vente de Rona à des intérêts des États-Unis.

  • Le vote multiple comme rempart d’auto-détermination économique

    Montréal, le 22 avril 2016 — L’activisme d’Ottawa et de Bay Street dans le dossier des actions à droit de vote multiple semble davantage motivé par l’intérêt politique que par des soucis de cohérence purement économique.

Partenaires :