égalité

  • Lagarde et le FMI parlent d’une conspiration contre les femmes, mais en excluent l’Arabie saoudite

    2015-02-24
    Dominique Lemoine

    Une « conspiration insidieuse » contre les femmes coûterait à des économies jusqu'à 30 % de leur produit intérieur brut potentiel, selon la directrice du Fonds monétaire international, Christine Lagarde.

Partenaires :