Le Capitalien

L’émergence d’un capitalisme nouveau

2015-01-16
Normand Caron

Je reprends la rédaction des carnets du capitalien pour parler stratégie cette fois-ci. Jusqu’à maintenant, la première série a dressé un portrait statistique de notre épargne patrimoniale, individuelle et collective. Il nous a fait prendre conscience que nous sommes devenus de nouveaux propriétaires de l’économie et les principaux fournisseurs de capitaux pour les gouvernements et les entreprises. Mais qu’en faisons-nous? Quelle est la stratégie de ces nouveaux « capitaliens » que nous sommes? Sommes-nous proactifs ou laissons-nous des inconnus prendre les décisions à notre place?

Pour le temps des Fêtes

2014-12-25
Normand Caron

Un vieil écrivain, les doigts tressautant sur le clavier, termine dans la joie ses derniers blogues de l’an 2022 par la phrase suivante : « Enfin, la guerre contre la pauvreté en ce pays sera victorieuse ». Il est très précisément minuit.

Au même moment, sans crier gare, une panne électrique le plonge dans le noir. Il tombe petit à petit dans un coma profond, laissant entrer dans son cerveau les plus importants personnages de la littérature suédoise, dont Lizsbeth Salander, de la trilogie « Millénium » de Stieg Larsson.

Voici le compte rendu des courriels échangés la veille du nouvel an 2033 qui ont été retrouvés dans la mémoire de son ordinateur, quelques heures après la constatation du décès du célèbre blogueur :

L’avoir net des capitaliens

2014-12-15
Normand Caron

Aujourd’hui, je vous présente une deuxième et dernière photographie de la richesse des capitaliens québécois, sous la forme d’un bilan global, qui inclut leurs épargnes « personnelles et collectives », leurs actifs immobiliers et leurs dettes. Au terme de cet exercice un tantinet comptable, vous serez en mesure de découvrir la valeur nette de leur patrimoine financier, globalement, par ménages et per capita. De quoi remettre les pendules à l'heure et contrer les allégations répandues que nous sommes des cigales "pauvres et surendettées".

Des capitaliens « pleins de promesses et d’assurances »

2014-12-08
Normand Caron

Cette semaine, je vous ai concocté un carnet un peu plus familier que le précédent, mais qui risque de vous donner le vertige, tant les épargnes engrangées sont impressionnantes. Je décris un type particulier d’investisseur très discipliné, doté d’une vision à très, très long terme. Pour la suite de mes carnets, je les ai baptisés « les capitaliens pleins de promesses et d’assurances ».

Un an de revenu « au congélateur »

2014-12-01
Normand Caron

Cette semaine, il ne s’agit pas d’un carnet habituel qui décrit un type particulier d’investisseur. C’est plus un portrait de famille, car il les englobe tous : les « frileux, mutualisés, sceptiques, indiciels, créateurs d’emplois et solitaires », c'est-à-dire ceux qui ont inspiré le contenu de mes premiers carnets. Aujourd’hui, je vous présente une première photo de l’épargne « individuelle et volontaire » qu’ils ont accumulée au fil des années.

Les autogestionnaires isolés

2014-11-17
Normand Caron

Il fait partie d’une catégorie particulière de capitaliens : les autogestionnaires de leur patrimoine financier. Ils sont entièrement responsables du choix des titres et produits qui composent leur portefeuille. Plusieurs par contre, prennent conseil auprès de professionnels de confiance, mais au final, ils veulent avoir le dernier mot. C’est dans ce groupe d’investisseurs que se cachent les « loups solitaires ». C’est un profil d’individu difficile à identifier et à décrire, car peu bavard. Quand il réalise de bons coups et qu’il fait augmenter la valeur de son portefeuille, il ne pavoise pas. Il se tait, surtout devant des parents ou amis trop curieux. Il conserve le même train de vie pour ne pas attirer l’attention. Il calcule son patrimoine accumulé en fonction du nombre d’années sabbatiques qu’il pourrait éventuellement se permettre.

Partenaires :