procurations

  • Le contraire de ce à quoi l’on devrait normalement s’attendre

    2020-03-13
    Willie Gagnon, Le MÉDAC

    La société Transat A.T. inc. tenait cette semaine ce qui devrait très semblablement s’avérer être la dernière assemblée annuelle de son histoire. Nous y étions, comme de bien entendu, et y soutenions la proposition d’actionnaire visant l’arrimage des politiques ESG de la société à sa politique de rémunération, proposition que nous lui avions déjà présentée l’an dernier, avec un niveau d’appui appréciable : 33,99 % des votes exprimés*. Or, nous avons été témoins, cette fois-ci, d’un entourloupette croquignolette au caractère facétieux, voire grossier. Notre désarroi est complet. Voici.

  • Plus d’actionnaires pourront soumettre des candidatures au CA

    Montréal, le 29 septembre 2017 —À la suite d’une proposition d’actionnaire ayant récolté une quantité de vote substantielle à leurs assemblées annuelles respectives, le conseil d’administration de la Banque Toronto-Dominion adopte « une nouvelle politique d’accès aux procurations », tout comme celui de la Banque royale, et ces deux banques disent plaider pour faire passer de 5 % à 3 % le seuil minimum de détention d’actions qui permettrait à un individu ou à un groupe de présenter des candidatures au CA.

Partenaires :