planification financière

  • Question d’argent et d’amitié

    16 avril 2017
    Marie-Claude Lortie, La Presse

    Peut-on être ami avec son conseiller financier?

    Ou est-ce le genre de professionnel avec qui il vaut mieux garder une certaine distance, un peu, disons, comme avec un gynécologue?

    Pensez-y.

    On en a besoin, on compte sur son professionnalisme, son expertise, mais sachant qu’il faut se mettre à nu (financièrement ou médicalement) devant lui, peut-être vaut-il mieux ne pas le fréquenter dans la vie privée?

  • Petit guide de la faune du conseil financier

    Comment distinguer les différentes espèces qui peuplent la jungle des services financiers? Pour vous y aider, voici un petit traité de taxinomie financière.

    2016-08-28
    Marc Tison
    , La Presse

    Pas content, l’Institut québécois de planification financière.

    Le 20 août dernier, dans nos pages, une nouvelle d’agence, traduite en français, nous apprenait que selon un sondage, près de la moitié des Canadiens « estiment que les conseils prodigués par des planificateurs financiers ne correspondent pas à leurs objectifs en matière de placements ».

    L’ennui, c’est que le texte original en anglais faisait plutôt mention d’advisors, bref, de conseillers au sens large.

    Le titre de planificateur financier est réservé aux personnes qui ont obtenu le diplôme délivré par l’Institut québécois de planification financière (IQPF).

Partenaires :