Salle de presse

L’État doit se doter d’une doctrine financière

2019-07-24
Willie Gagnon, Le MÉDAC

Le principe

Jacques Parizeau, alors qu’il siégeait au conseil d’administration du Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC), disait : « La meilleure façon de procéder serait de mettre sur pied une société qui échangerait tout ce que le gouvernement ou ses sociétés d’État dépensent pour les entreprises contre des participations à l’actionnariat de ces entreprises, quelle que soit leur taille. […] En fait, il faut que les entreprises comprennent que, lorsqu’elles demandent quelque chose, elles vont se retrouver à augmenter la participation de l’État. » (Le Devoir, 21 novembre 2011) Il s’agit là d’un principe fondamental et essentiel — sans être absolu ni être le seul — qui devrait plus que jamais être à la base de la doctrine d’État du Québec quant au monde financier.

Créer ou ne pas créer un autre système « trop gros pour échouer »

21 juin 2019
Dominique Lemoine

Le système privé de monnaie numérique Libra développé par Facebook introduit un risque systémique en reposant sur des obligations et sur des actifs financiers détenus en réserve, donc en croisant son destin avec celui de l’économie globale.

Le fédéral épingle des clients, mais épargne KPMG

14 juin 2019
Dominique Lemoine

L’Agence du revenu du Canada ne peut que conclure des ententes avec des clients de KPMG pour récupérer de l’argent qui lui est dû, et jusqu’à maintenant le cerveau de l’opération s’en tire indemne.

Partenaires :