Salle de presse

La loi Dodd-Frank (baptisée d’après les ex-sénateurs démocrates Barney Frank et Christopher Dodd) impose notamment des coussins de fonds propres aux grandes banques, des tests de résistance annuels et un processus de préparation à une éventuelle faillite.

La Chambre vote un projet de loi pour alléger la régulation financière

8 juin 2017
Agence France-Presse, La Presse

Washington — La Chambre des représentants américains a voté jeudi un projet de loi qui détricote une bonne part des règlementations financières de la loi Dodd-Frank, adoptée après la crise de 2008.

Ce texte baptisé « Financial Choice Act » a réuni 233 voix contre 186 jeudi à la Chambre mais il doit encore passer devant le Sénat où il aura besoin de voix d’élus démocrates pour être adopté.

Un comité des Communes s’intéresse aux allégations de pratiques de vente douteuses, voire illégales, des banques Photo : iStock

Des députés fédéraux s’intéressent aux pratiques douteuses des banques

7 juin 2017
La Presse canadienne, Radio-Canada

Des députés fédéraux entendaient mercredi des témoignages d’anciens employés de banque pour explorer les allégations de pratiques de vente douteuses, voire illégales, de certaines des plus grandes institutions financières du pays.

Les audiences du Comité permanent des finances de la Chambre des communes font suite à la diffusion de reportages de la CBC au sujet d’employés de certaines grandes banques qui auraient subi des pressions pour vendre à leurs clients des produits dont ils n’avaient pas besoin, dans le but d’augmenter les profits et d’atteindre des objectifs de ventes.

It’s Time for Trump to Do Something About High CEO Pay

7 juin 2017
Steven Clifford, Sarah Anderson, Fortune

The House is expected to vote Thursday on a Wall Street deregulation plan that would roll back several Obama-era CEO pay reforms, including a ban on banker bonuses that encourage excessive risk, and a new regulation that requires publicly held corporations to report the ratio between their CEO and median worker pay. But instead of rolling back modest pay reforms already on the books, lawmakers should be pushing for bolder solutions, such as using tax and government contracting policies that reward firms with reasonable CEO pay levels.

While President Donald Trump bashed high CEO pay on the campaign trail, since taking office, he hasn’t raised the slightest concern about his fellow Republicans’ crusade to repeal Obama-era executive compensation reforms.

Warren Buffett [Photo : Les Affaires]

Pourquoi Warren Buffett conseille les fonds indiciels

5 juin 2017
Par Yves Bourget, Les Affaires

Si une statue devait être érigée pour honorer la personne qui a le plus fait pour les investisseurs américains, le choix serait sans conteste Jack Bogle, qui est à l’origine des fonds indiciels à bas coût. C’est ce qu’écrit le légendaire investisseur Warren Buffett dans sa plus récente lettre aux actionnaires.

« Au cours de ses premières années, Jack a été l’objet de moqueries de la part de l’industrie de la gestion de portefeuille. Aujourd’hui, cependant, il a la satisfaction de savoir qu’il a aidé des millions d’investisseurs à obtenir de bien meilleurs rendements de leurs investissements qu’ils ne l’auraient fait autrement. Il est un héros pour eux et pour moi », écrit-il.

L’inégalité du revenu : un choix politique

(Illustration : Sébastien Thibault)


Pierre Fortin, L’Actualité

Pendant que Bombardier fait encore la manchette, ce n’est pas une mauvaise idée de réfléchir de façon un peu plus large au problème de l’enrichissement des mieux nantis. Le  1 % le plus riche dans la société québécoise, ce sont les contribuables qui gagneront 200 000 dollars ou plus en 2017. Depuis 30 ans, inflation déduite, leur revenu brut avant impôt a augmenté de 67 %. Celui des 50 % les moins riches a baissé  de 14 %.

La part du revenu total du Québec obtenue par le 1 % le plus riche était de 10 % en 2014. Cela nous place au milieu du peloton mondial. Cette part atteignait 20 % aux États-Unis, 13 % en Alberta, en Ontario et en Angleterre, 10 % au Japon, 9 % en France, en Italie, en Espagne, en Australie, en Suède et en Suisse, et 6 % aux Pays-Bas.

Partenaires :