Des règles du jeu inéquitables selon Gary Gensler

2022-06-10
Dominique Lemoine

Les investisseurs individuels ont plus facilement accès aux marchés des actions grâce aux développements technologiques, mais cette accessibilité populaire entraîne des inconvénients, comme la segmentation, la concentration et des inefficacités de marchés, en raison de règles du jeu variables, selon Gary Gensler.

Dans un discours prononcĂ© le 8 juin dans le cadre de la confĂ©rence Global Exchange organisĂ©e par Piper Sandler, le prĂ©sident de la U.S. Securities and Exchange Commission (SEC), Gary Gensler, a laissĂ© entendre que des intermĂ©diaires et des plateformes de nĂ©gociation « opaques Â» contribuent Ă  la prolifĂ©ration de marchĂ©s « cachĂ©s Â» et de transactions hors des canaux conventionnels.

« Il n’est pas clair si notre système national actuel de marchĂ© est juste et compĂ©titif pour les investisseurs Â», a-t-il dit. En consĂ©quence, Gensler mentionne, en faisant rĂ©fĂ©rence au phĂ©nomène « meme stock Â», que la SEC considère niveler les pratiques des intervenants en matière de visibilitĂ© des prix et des frais, ainsi qu’en matière de divulgations sur la qualitĂ© des exĂ©cutions d’ordres et sur les ventes Ă  dĂ©couvert.

« Gensler a demandĂ© Ă  la SEC de considĂ©rer donner aux investisseurs individuels l’accès Ă  certains des avantages rĂ©servĂ©s aux plus grands acteurs de Wall Street, incluant la possibilitĂ© d’acheter des actions pour des fractions de centimes Â», a rĂ©sumĂ© CNN.

Exigences de transparence

Il y a deux semaines, Gensler avait aussi dĂ©clarĂ© que la SEC considère amĂ©liorer les divulgations requises des fonds et des conseillers au sujet des facteurs environnementaux, sociaux et de gouverne (ESG) dont ils prĂ©tendent tenir compte dans leurs dĂ©cisions de gestion d’actifs.

« Il est important que les investisseurs aient des divulgations conformes et comparables au sujet des stratĂ©gies ESG mises de l’avant par les gestionnaires d’actifs Â», avait-il affirmĂ©.

La mise de l’avant de produits et de services dits verts, durables ou Ă  faibles Ă©missions est d’ailleurs l’objet d’une surveillance rĂ©glementaire mondiale accrue, selon le cabinet-conseil en vote par procuration Institutional Shareholder Services (ISS).

Selon ISS, des cas d’écoblanchiment contribuent à inciter des autorités réglementaires à travers le monde à mettre en place des mesures de surveillance et des exigences réglementaires plus sévères.

Lire aussi :

La SEC souhaite enrayer le blanchiment de type « ESG » â€şâ€şâ€ş

La SEC de Biden Ă©cartera des mesures de l’ère Trump â€şâ€şâ€ş

Gary Gensler mĂ©nage la chèvre et le chou â€şâ€şâ€ş

Partenaires :