Salle de presse

Des groupes souhaitent mettre fin aux actions à votes multiples chez Bombardier

2019-05-01
Agence QMI

Plusieurs investisseurs menés par le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) souhaitent mettre fin à la structure d’action à droit de vote multiple en place chez Bombardier lors de l’assemblée annuelle des actionnaires jeudi à Montréal.

Actuellement, les descendants de la famille Bombardier détiennent, grâce à ce système, 50,9 % des droits de vote de la compagnie, alors qu’ils ne possèdent que 12,2 % des actions du géant montréalais.

Fronde contre les actions multivotantes de Bombardier

2019-05-01
Julien Arsenault, La Presse Canadienne

Alors que Bombardier rencontrera ses actionnaires jeudi, des caisses de retraite canadiennes et américaines qui détiennent plusieurs millions de titres se sont rangées derrière la proposition visant à abolir les actions à droits de vote multiples.

La démarche du Mouvement d'éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) a notamment obtenu l'appui de l'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC), du régime de retraite des enseignants de la Californie (CalSTRS), de la caisse de retraite des fonctionnaires de la Colombie-Britannique et d'une autre institution floridienne (Florida State Board of Administration).

CPPIB backs investor group in bid to end Bombardier’s dual-class share structure

2019-05-01
Nicolas Van Praet, The Globe and Mail

Canada’s top pension manager is backing the idea of dissolving Bombardier Inc.’s dual class share structure, forcing the company onto the defensive as it hosts investors for its annual meeting Thursday.

Canada Pension Plan Investment Board (CPPIB), which oversees assets worth about $368-billion and is one of Bombardier’s 25 biggest shareholders, says on its website it will vote in favour of a proposal by investor rights group MÉDAC to end the two-class system. It gave no reasons for its decision, but its proxy-voting guidelines state that it supports the collapse of existing dual-class share structures on terms that are in the long-term best interests of the company.

Les actions à droit de vote supérieur : nouveaux enjeux

Midi Gouvernance de l’IGOPP
Le jeudi 9 mai 2019
de 12 h à 14 h
Billet gratuit ›››

En 2018, 69 sociétés ayant des actions à droit de vote supérieur (ADVS) étaient inscrites à la bourse de Toronto alors qu’elles étaient 100 en 2005. De 2005 à 2018, 38 d’entre elles sont disparues en raison de fusions, acquisitions, faillites et autres. Par ailleurs, 16 sociétés ont converti leurs ADVS en actions à droit de vote unique, mais 23 nouvelles sociétés se sont inscrites à la bourse de Toronto en émettant des ADVS.

Ces données témoignent de la relative faiblesse des nouvelles inscriptions en bourse au Canada durant cette période.

Qui siège siège longtemps

25 avril 2019
Dominique Lemoine

Les sièges de conseil d’administration se libèrent rarement, ce qui bloque la progression d’une abondance d’administratrices.

Partenaires :