Revue de presse

Willie Gagnon à Benoît Dutrizac sur les banques et la COVID-19

2020-04-01
Benoît Dutrizac, émission Dutrizac, Radio Qub

«  Entrevue avec Willie Gagnon, directeur [du] Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) : La rémunération des PDG des banques serait en baisse pour 2020. Analyse des faits avec Willie Gagnon […] »

Source ›››

%MCEPASTEBIN%

Lire aussi :

Communiqué commun émanant des banques et des sociétés d'assurance-vie canadiennes concernant la planification des assemblées annuelles ›››

Top bosses agree to pay cuts in show of solidarity with workers during crisis

Executives at many top companies are agreeing to take cuts to their salaries

2020-03-28
Vinjeru Mkandawire
, The Telegraph

“Compensation is still too high” complained John Cryan, the former boss of Deutsche Bank at a conference on ethics and culture. “We’ve just paid people too much across the board.”

Cryan’s warning came as big banks faced a crackdown on exorbitant bonuses in the years following the financial crisis. His pleas may have struck a nerve with millions of employees at the time, and after a decade of close scrutiny of bankers’ bonuses all businesses are now facing more pressure for senior staff to share the pain of the coronavirus crash.

Les autorités en valeurs mobilières du Canada fournissent des indications sur la tenue des assemblées générales annuelles pendant la pandémie de COVID-19

20 mars 2020, 11:00 ET
ACVM

Montréal – Compte tenu des préoccupations croissantes entourant la COVID-19 au Canada et de la période de sollicitation de procurations actuellement en cours, les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) sont conscientes que bon nombre d’émetteurs assujettis envisagent des changements ou des solutions de rechange à leurs assemblées générales annuelles (AGA) qui se tiendront en personne prochainement. En réponse aux questions ou aux préoccupations entourant de telles mesures, les ACVM donnent les indications qui suivent pour aider les émetteurs assujettis tout en veillant à ce qu’ils respectent les obligations qui leur incombent en vertu de la législation en valeurs mobilières.

Communiqué commun émanant des banques et des sociétés d'assurance-vie canadiennes concernant la planification des assemblées annuelles

20 mars 2020, 09:53 ET
Les Banques et les societes d'assurance-vie canadiennes

TORONTO, le 20 mars 2020 /CNW/ - Cette déclaration commune est publiée conjointement par BMO, CIBC, Banque canadienne de l'Ouest, Banque Laurentienne, Banque Nationale, RBC, Banque Scotia, Banque TD, Great-West, compagnie d'assurance-vie, Canada Vie, Manuvie et Sun Life. Chacune d'entre nous surveille activement l'évolution de la COVID-19, ainsi que les directives des organismes gouvernementaux et de santé publique concernant les rassemblements de personnes et les mesures d'éloignement social. Nous avons pris une série de mesures préventives et proactives pour veiller à la santé et au bien-être de nos employés, de nos clients et du public. Nos préoccupations et notre diligence visent l'ensemble de nos actionnaires et de nos titulaires de police, et nous étudions soigneusement les possibilités en vue de la tenue de nos assemblées annuelles respectives.

What next for FAIR Canada?

The prognosis for Canada’s foremost investor advocacy group does not look good – can self-regulators step in to fill the void?

4 February, 2020 | 1:40 AM
Yan Barcelo, The Morningstar

The story so far

At the end of September 2019, investment icon Stephen Jarislowsky resigned from FAIR Canada, the foremost investor advocacy group in the country. Following that, on the 18th of October, FAIR returned $2.4 million to the Jarislowsky Foundation because it was unable to meet a 200% matching condition that accompanied the foundation’s $2 million donation for an Endowment Fund for FAIR Canada in support of its public service mission in 2012.

« On s’est vraiment pété la face avec Bombardier », dit le directeur du MÉDAC


Photo d’archives — Willie Gagnon, du Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC)



Les dirigeants de Bombardier ont ignoré l’avis des plus petits actionnaires, déplore le directeur du Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MEDAC), Willie Gagnon.

« Nous, on regarde aller Bombardier depuis très très longtemps. On leur envoie des propositions d’actionnaires depuis 2006 [...] et on prédit ce démantèlement depuis des années déjà », a raconté Willie Gagnon en entrevue à Dutrizac à QUB radio mardi.

Partenaires :