parties prenantes

  • La SEC donne de nouveaux pouvoirs à l’establishment

    6 novembre 2019
    Dominique Lemoine

    La SEC propose que les entreprises émettrices ciblées par des recommandations de votation des firmes-conseils en vote par procuration aient un droit de regard et de rétroaction sur les dites recommandations, qui portent souvent sur des principes de gouverne responsable.

  • Mieux vaut prévenir que guérir les dommages à la réputation

    Montréal, le 2 novembre 2016  Les conseils d’administration des sociétés ouvertes doivent davantage inclure dans leurs orientations les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernement responsable d’entreprise qui préoccupent l’ensemble des parties prenantes, selon Louise Champoux-Paillé.

Partenaires :