financement

  • Grande noirceur en financement de la défense des épargnants

    29 octobre 2019
    Dominique Lemoine

    L’industrie financière maintient les épargnants dans l’ignorance et les gouvernements se satisfont d’une apparence de protection des épargnants, selon l’investisseur Stephen Jarislowsky.

  • L’indépendance de FAIR Canada soumise au test du bourbier SNC-Lavalin

    17 mai 2019
    Dominique Lemoine

    Stephen Jarislowsky, administrateur du groupe de pression pour l’avancement des droits des investisseurs FAIR Canada, s’en est pris à Justin Trudeau et s’est porté à la défense de SNC-Lavalin, depuis la fin du mois d’avril.

  • Uber se transporte en bourse sans actions à droit de vote multiple

    10 mai 2019
    Dominique Lemoine

    Uber Technologies entre en bourse aujourd’hui en s’enorgueillissant de ne pas avoir d’actions à vote multiple, mais contrairement à certaines entreprises d’ici, elle n’est plus dirigée par ses fondateurs, et son groupe d’actionnaires principaux détiendra néanmoins encore la majorité des actions et du pouvoir de votation.

  • Un premier premier appel public à l’épargne depuis 2015

    15 mars 2019
    Dominique Lemoine

    L’entreprise québécoise Lightspeed a conclu cette semaine son premier appel public à l’épargne à la Bourse de Toronto, qui doit lui rapporter un financement brut total de 276 millions de dollars, en échange de 17,25 millions d’actions subalternes.

  • Plus de milliards accumulés par moins d’entreprises québécoises inscrites

    28 septembre 2018
    Dominique Lemoine

    La capitalisation boursière en milliards de dollars des sociétés dont le siège social est situé au Québec et qui sont inscrites aux indices boursiers TSX ou TSXV augmente depuis 2008, bien que le poids du Québec inc. dans la capitalisation totale au Canada soit passé de près de 20 % en 2015 à 16 % en 2017.

  • Dow Jones prive des entreprises de financement et de croissance

    2017-08-30
    Dominique Lemoine

    Dans un texte publié en août, Yvan Allaire démontre le manque de vision de la coentreprise Dow Jones et des groupes d’intérêts qui s’opposent aux structures d’actions à deux catégories de droits de vote, qui permettent à des familles de garder un contrôle sur leur vision de création de valeur pour l’entreprise qu’elles ont fondée.

Partenaires :