Des banques font des provisions pour l’hiver

30 août 2019
Dominique Lemoine

La plupart des économistes s’attendent à une récession d’ici la fin de 2021, selon la National Association for Business Economics.

Sur la base d’un sondage réalisé en juillet 2019 auprès de 226 de ses membres économistes, l’association affirme que 98 % des répondants croient que la prochaine récession surviendra après 2019, mais que l’échantillon est divisé quant à savoir si elle surviendra en 2020 (38 %), en 2021 (34 %) ou après 2021 (14 %).

Selon un économiste du Groupe IA financier dont les propos sont rapportés dans un texte publié par le Journal de Québec, il y aurait 35 % de chances qu’une récession survienne aux États-Unis d’ici douze mois, les ventes de titres boursiers détenus par des initiés sont en progression, et les ventes d’immeubles à bureaux détenus par des investisseurs étrangers dépassent les achats.

D’ailleurs, sur la base de rapports trimestriels de banques du Canada, le Journal de Québec mentionne que ces dernières se préparent en augmentant leurs réserves d’argent mis de côté, en puisant dans leurs profits « records », sur la base d’anticipations de créances irrécouvrables à venir.

Par exemple, selon La Presse canadienne, les provisions pour pertes sur créances de la Banque Laurentienne lors de son trimestre terminé le 31 juillet 2019 ont atteint 12,1 millions de dollars, le double des provisions lors de son trimestre terminé le 31 juillet 2018. Son bénéfice net trimestriel de 47,8 millions de dollars est en baisse par rapport aux 54,9 millions générés à son trimestre correspondant de 2018.

Selon un analyste de la Financière Banque Nationale au sujet de la Banque Laurentienne, cité par La Presse canadienne, la taille du portefeuille de prêts de la Laurentienne a diminué de 8 % depuis la fin de l’exercice 2017, ses revenus de services bancaires ont décliné, et ses activités principales ont « souffert » de ses négociations avec ses employés syndiqués.

Les tentatives de la Banque Laurentienne pour désyndicaliser ses travailleurs syndiqués ont été refusées par le Conseil canadien des relations industrielles, notamment sur la base d’irrégularités dans une requête, par exemple des « signatures [de travailleurs] falsifiées », rapportait Conseiller en novembre 2018.

Lire aussi :

Rémunération des PDG en hausse de 17,6 % contre 0,3 % pour le peuple ›››

Ne pas voir plus loin que le bout de son nez ›››

É.-U.-d’A. : Dodd-Frank démantelée? ›››

Des rémunérations aussi élevées qu’avant la récession ›››

Calendrier de formation

Le calendrier de formation du printemps 2017 est maintenant disponible

2016-11-23
Normand Caron , responsable de la formation

Le calendrier des prochaines séances de formation du MÉDAC est maintenant disponible. La formation complète de 12 h est offerte par modules (« visas », séances, cours) de 3 h détachables que l’on peut suivre à la pièce.

Lire la suite…

Du contenu exclusif pour les membres du MÉDAC

Il est maintenant possible à chaque membre en règle du MÉDAC de se « connecter » au site web de l’organisme à l’aide de son adresse courriel.

Pour accéder au contenu réservé, il vous faut, à titre de membre en règle, obtenir un mot de passe associé à votre adresse de courriel. Pour des raisons de sécurité évidentes, votre mot de passe ne vous sera envoyé ni par la poste, ni par téléphone, ni par courriel. Le seul moyen de l’obtenir est de remplir le formulaire de la page web qui se trouve à l’adresse Internet suivante :

http://medac.qc.ca/connexion?view=reset

Ce document est également accessible via le chemin suivant :

medac.qc.ca → Connexion → Mot de passe oublié?

En suivant cette procédure simple et les instructions qui vous seront envoyées par courriel, il vous sera possible de choisir un mot-de-passe pour accéder au contenu réservé du site web du MÉDAC. Prière de noter que le MÉDAC doit nécessairement connaître votre adresse courriel pour qu’il soit possible d’activer votre compte d’accès et qu’il ne peut exister qu’un seul compte par adresse courriel.

Partenaires :